Informations Sinistrés

Vous êtes ici

Chiffres et communiqués de presse

Hébergement

  • A ce jour, 1 963 personnes au total ont été évacuées.
  • 1 361 personnes sont prises en charge et hébergées par la Ville de Marseille.
    La municipalité finance les petits-déjeuners au sein des établissement hôteliers.
    Un référent de la municipalité est présent dans chaque hôtel d'accueil pour répondre aux questions des personnes relogées.

 

Restauration

  • Un "restaurant solidaire", situé à la Maison des associations, au 93 la Canebière, est ouvert pour accueillir les personnes sinistrées et leur proposer gratuitement des repas chauds, de 11h à 14h et de 18h à 21h.
    Plus de 16 700 repas chauds
    ont été servis depuis le 10 novembre dernier.

 

Relogement

  • Avec le soutien des bailleurs sociaux, plus de 300 logements disponibles ont pu être identifiés :
  • 273 logements sociaux,
  • 25 logements privés.
     
  • 136 propositions ont été faites aux familles par la Ville de Marseille
  • 93 baux ont été signés pour des relogements définitifs ou temporaires (plus de 100 personnes)

 

Evacuations

  • A ce jour, 233 immeubles ont été évacués pour un total de 1 963 personnes.
  • Périmètre de la rue d’Aubagne : 17 immeubles évacués, soit 409 personnes évacuées
  • Périmètre hors rue d’Aubagne : 199 immeubles évacués, soit 1 541 personnes évacuées
     

Réintégration de logements après évacuation

  • A ce jour - tous périmètres confondus - 68 immeubles au total ont été réintégrés ou sont en cours de réintégration (399 personnes).
  • 100 personnes évacuées de 23 immeubles de la rue Jean Roque et de la rue d’Aubagne (hors périmètre de sécurité) et du Cours Lieutaud ont pu, notamment réintègrer progressivement leur logement, depuis le 4 décembre 2018.
  • Par ailleurs, suite à la visite des experts ayant confirmé l'absence de péril imminent, les habitants de 6 immeubles (6 rue Crudère, 161 rue Horace Bertin, 79 rue Marengo, 21 boulevard Plombières, 13 rue Abram et 32 rue Goudard) ont déjà pu intégrer leur logement.

 

Signalements et arrêtés de péril

Depuis le 5 novembre 2018 :

  • 1 271 signalements enregistrés par la Ville de Marseille
  • 1 031  visites effectuées par les services municipaux compétents.
  • dont 167 dossiers clôturés après la visite du technicien et la levée de doutes.
  • 254 visites effectuées sans évacuation pour lesquelles une suite technique sera donnée autre qu’un péril imminent.
  • 185 expertises menées. 176 rapports d'experts transmis aux services et en cours d'exploitation,
  • 138 arrêtés de péril (grave ou imminent) pris par le maire de Marseille,
  • 120 arrêtés de police générale établis.

Depuis le 1er janvier 2015 et jusqu’en octobre 2018, 186 arrêtés de péril ont été pris par le maire de Marseille (l’ensemble concerne des habitations privées) :

  • 81 arrêtés en 2018,
  • 57 en 2017,
  • 43 en 2016
  • et 35 en 2015

Conformément à la réglementation, tous les arrêtés pris ont été notifiés aux propriétaires et aux syndics des copropriétaires, responsables des lieux, afin que les travaux soient réalisés dans les délais prescrits.

Informations aux sinistrés

Comment signaler un logement ou un immeuble indigne et dégradé

Réseaux sociaux

 

  Suivez nous sur Facebook !

 

  Live Tweet